Bonne nouvelle : 62 % des entreprises s’attendent à ce que l’activité revienne à un niveau pré-Covid au T1 2022

par | Déc 24, 2021

Une nouvelle enquête réalisée par Harris Poll révèle qu’une majorité d’entreprises s’attendent à retrouver les niveaux d’activité d’avant la pandémie en 2022. Décryptage avec BtoB Leaders.

Exit l’incertitude, place à l’optimisme

Selon la nouvelle enquête de Harris Poll (commandée par Express Employment Professionals), nous sommes bien loin du climat d’incertitude de 2020, année durant laquelle 32 % des décideurs américains se disaient « extrêmement préoccupés ». Aujourd’hui, l’heure est à l’optimisme, en dépit d’une situation pandémique toujours instable. Selon Harris Poll, 62 % des entreprises estiment que leurs activités reviendront à leur niveau pré-Covid au cours du prochain trimestre, et 27 % s’attendent à une embellie un peu plus tard dans l’année à venir.

Les responsables du recrutement affirment que les clés de la continuité des activités pendant cette période difficile sont : 

  • La flexibilité dans les modes de travail, notamment en permettant aux employés de travailler à distance (46 %) ; 
  • Le fait d’avoir un plan de crise efficace et rapidement actionnable (33 %) ;
  • La réduction des coûts opérationnels (31 %), notamment via la rationalisation des processus.

 

 

Le télétravail est parti pour rester

Les épreuves auxquelles les entreprises ont été confrontées au cours des deux dernières années entraîneront des changements permanents dans la gestion des ressources humaines. Plus précisément, environ 3 dirigeants sur 10 prévoient d’être encore plus flexibles pour s’adapter aux horaires et aux besoins des employés (33 %). Ils déclarent également vouloir mettre davantage l’accent sur la formation des employés actuels pour qu’ils soient plus qualifiés ou plus performants (31 %). Ils sont également 31 % à vouloir déployer un programme de formation continue aux nouvelles technologies. Enfin, 30 % des dirigeants estiment qu’il y aura forcément moins d’interactions entre les employés sur les lieux de travail physiques.

Par ailleurs, la pratique étendue du télétravail pendant la pandémie devrait se poursuivre, quelle que soit l’évolution de la pandémie. « Le travail à distance sera le changement le plus important et le plus durable post-pandémie », estime ce dirigeant. « Il est nécessaire de changer de culture d’entreprise pour la rendre plus flexible et ouvrir la voie à plus de coaching », a déclaré ce patron de PME à Harris Poll.