70% des marketeurs estiment que leurs bases de données sont obsolètes

par | Fév 11, 2022

Selon une nouvelle étude DemandGen, 70 % des marketeurs pensent que les informations de contact de leur base de données sont obsolètes, et 64 % n’ont pas le temps ou les ressources nécessaires pour actualiser correctement leurs bases de données.

Données obsolètes et manque d’unification et d’analyse

DemandGen vient de publier une nouvelle étude intitulée « What’s Working in Database Strategies ». Sa principale conclusion ? Les organisations s’appuient de plus en plus sur la Data pour mieux segmenter les audiences et améliorer la pertinence et le ciblage multicanal.

Dans le détail, le rapport de DemandGen s’attelle à analyser ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en matière de stratégies de bases de données. DemandGen pointe du doigt les données obsolètes et le manque d’unification et d’analyse. Avec deux tiers (66 %) des spécialistes du marketing B2B indiquant que leurs stratégies de base de données actuelles nécessitent des améliorations (de « mineures » à « structurelles »), les entreprises sont bien conscientes qu’elles doivent mettre en place des stratégies de ciblage plus avancées et mieux personnaliser le contenu. Pour atteindre ces objectifs, les marketeurs s’appuient sur une base de données solide pour guider leurs campagnes.

Cependant, 70 % des spécialistes du marketing déclarent que les informations de contact de leur base de données sont « périmées » ou obsolètes. D’autre part, 64 % d’entre eux indiquent qu’ils n’ont ni le temps ni les ressources nécessaires pour actualiser leurs bases de données. Compte tenu de ces difficultés, de nombreuses organisations se tournent vers une approche « mixte » qui consiste à travailler avec des fournisseurs de données tiers pour gérer et développer les données internes.

 

 

Quelles stratégies Data dans le B2B ?

Tout au long de l’étude, DemandGen examine les meilleures pratiques utilisées par les équipes marketing pour cibler les acheteurs B2B, segmenter leurs audiences et s’assurer que leurs bases de données restent à jour. Entre autres sujets de discussion, le rapport aborde les points suivants :  

  • Les principaux domaines sur lesquels les spécialistes du marketing B2B s’appuient pour générer des données et les moyens qu’ils utilisent pour recueillir ces informations ;
  • Les nouveaux canaux que les marketeurs utilisent pour diversifier leurs données à l’aide de sources extérieures, comme la publicité en ligne et les médias sociaux ;
  • Le rôle que jouent les fournisseurs de données tiers pour aider les marketeurs à éliminer les silos de données, à enrichir la connaissance client et s’assurer que les bases de données de contact restent à jour.

Vous pouvez consulter l’intégralité de l’étude ici (contenu en anglais).