Emailing : la nouvelle politique de Google et Yahoo pose problème au B2B

par | Mar 18, 2024

En octobre dernier, Google et Yahoo avaient présenté une mise à jour de grande envergure sur leurs directives pour le mass mailing, ou l’envoi d’emails en masse.

Si les grandes entreprises qui disposent de bases de données clients saines et de listes de diffusion Inbound de qualité ne devraient pas être impactées, les jeunes pousses qui mobilisent des tactiques Outbound agressives seront peut-être bridées. Explications…

Un nouveau seuil pour les signalements pour spam : 0.3 %

Entrées en vigueur le 1er février 2024, ces nouvelles règles qui affectent à la fois les entreprises et es particuliers qui utilisent un compte Gmail ou Yahoo Mail, se sont accompagnées de nouvelles exigences d’authentification et fixent de nouveaux seuils pour les signalements pour spam réalisés par les destinataires (0.3 % en moyenne).

En réalité, ce seuil de 0.3% ne constitue pas forcément un obstacle majeur pour la plupart des marketeurs qui utilisent l’emailing. En effet, les grandes entreprises ont généralement des bases de données clients établies et des listes de contacts Inbound de qualité. Cette mise à jour serait même probablement bénéfique pour ces structures car elles auront un peu plus de place sur la boîte de réception de leur cible.

Cependant, les entreprises plus petites et moins établies, en particulier celles qui évoluent dans le B2B et qui utilisent des stratégies de prospection par mail agressives (ou qui font de l’ABM à grande échelle) vont probablement avoir plus de difficultés à dérouler des campagnes de masse.

Emailing : les benchmarks du signalement pour spam pour vous situer

Pour mieux comprendre l’impact de ces nouvelles directives sur le marketing et les ventes, en particulier dans le B2B, nos confrères de Tech Radar ont examiné les taux de signalement pour spam à travers différents secteurs d’activité.

Principale conclusion : ces taux dépassent parfois largement le seuil de 0.3 % fixé par Google et Yahoo. En effet, le taux moyen dans le B2B s’établit à 2.01 %, sur une fourchette allant de 1.1 % à 3.1 %.

Pire encore : pour les 9 secteurs les plus touchés par le spam, aucun expéditeur n’est capable de rester en dessous du seuil de 0.3 %. Dans le détail :

  • Logiciels B2B : le taux de signalement pour spam moyen se situe à 3.2 %, avec des écarts allant de 1,3 % à 4,3 % ;
  • Services de vente et marketing : une moyenne de 2.8 %, sur une fourchette de 2 % à 5.3 %.
  • Recrutement : moyenne de 2.1 % ;
  • Commerce de détail et e-commerce : 2.3 % en moyenne ;
  • Immobilier : moyenne de 1.9 % ;
  • Formation professionnelle : 1.7 %, dans une fourchette de 0.4 % à 2.1 % ;
  • Services financiers : taux moyen de 1.1 %.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.