Google Ads et le B2B : voici 3 erreurs qui minent vos campagnes publicitaires !

par | Fév 14, 2024

On crée des annonces, on dépense de l’argent, les impressions se multiplient et pourtant, personne n’achète, on ne génère pas vraiment de leads qualifiés. La frustration nous guette et on se demande ce qu’on a fait de travers. Voici trois erreurs capitales qui minent vos campagnes sur Google Ads !

#1 Omettre la longue traîne dans la recherche des mots-clés

Erreur : la première erreur majeure consiste à se concentrer excessivement sur des mots-clés génériques ou très compétitifs et oublier le potentiel des mots-clés de longue traîne. Conséquence : un trafic non qualifié et un coût par acquisition (CPA) élevé.

Explication : les mots-clés de longue traîne sont des expressions plus spécifiques et souvent plus longues qui correspondent à des requêtes bien précises des utilisateurs. Par exemple, au lieu de cibler « logiciel CRM » (très compétitif et générique), on ciblera plutôt « logiciel CRM pour petites entreprises de la santé » afin d’attirer un trafic plus qualifié et engagé, prêt à être converti (même s’il est moins dense). Ces mots-clés reflètent une intention de recherche claire et sont généralement associés à un coût par clic (CPC) plus faible et à un taux de conversion plus élevé.

A lire également : Publicité B2B en 2023 : LinkedIn marque des points, Google en perte de vitesse

#2 Des landing pages déconnectées de la promesse de l’annonce Google Ads

Erreur : le fait de diriger les utilisateurs vers des landing pages non optimisées sur le plan technique ou UX et/ou peu pertinentes par rapport à l’annonce est une erreur critique. Vous créez une dissonance pour l’utilisateur et vous réduisez considérablement les taux de conversion.

Explication : une annonce qui promet une démo gratuite d’un logiciel CRM pour les PME doit rediriger vers une page spécifiquement conçue pour cette offre, avec un formulaire simple et texte engageant, de type « copywriting », qui renforce la proposition de valeur promise dans l’annonce. Une page générique sur le logiciel CRM, sans mention de la démo gratuite, est moins susceptible de convertir. L’alignement précis entre l’annonce et la page de destination améliore l’expérience utilisateur et augmente les conversions.

#3 Croire qu’il suffit de lancer la campagne Google Ads et d’attendre

Erreur : lancer la campagne Google Ads pour ensuite adopter une posture attentiste ou passive, c’est se tirer une balle dans le pied. Il faut impérativement analyser régulièrement les performances des campagnes et ajuster les mots-clés et les enchères en conséquence. Autrement, vous vous privez du levier de l’amélioration continue, décisif dans le SEA.

Explication : l’optimisation continue implique d’examiner des KPIs comme le taux de clic (CTR), le coût par acquisition (CPA) et le retour sur investissement publicitaire (ROAS) pour ensuite ajuster les campagnes quasiment en temps réel. Il peut s’agir de suspendre ou d’ajuster les enchères sur des mots-clés sous-performants, de réviser le texte des annonces ou de restructurer les groupes d’annonces pour une meilleure cohérence.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.