Fusions-acquisitions : Gartner dévoile les tendances pour 2024 et au-delà… et c’est passionnant !

par | Nov 29, 2023

Les fusions et acquisitions continueront d’être stimulées par l’innovation technologique, notamment l’Intelligence Artificielle générative (genAI). C’est en tout ce qui ressort de l’étude prospective de Gartner sur les grandes tendances des opérations de haut de bilan en 2024 et au-delà.

#1 La turbulence macroéconomique plaide pour des M&A dans la tech

La situation économique en 2024 restera complexe, avec une plus grande turbulence au niveau des taux d’inflation (à la hausse comme à la baisse), un risque plus élevé de récession, du mouvement sur le marché de l’emploi et un coût de l’investissement qui sera très volatile (à la hausse comme à la baisse). Ce contexte mouvant se traduira par un manque de visibilité chez les entreprises et leurs clients, et les différentes parties prenantes chercheront à se rassurer.

C’est pourquoi Gartner prévoit du mouvement du côté des entreprises bien capitalisées qui pourront tirer parti de la baisse des valorisations pour acquérir des startups technologiques en quête de financement. Gartner recommande de saisir ces opportunités qui ne se représenteront sans doute pas de sitôt, car la prochaine innovation du même accabit que l’IA générative n’arrivera sans doute pas avant plusieurs décennies.

#2 Les opérations M&A facilitées par l’IA

L’IA n’est pas seulement un catalyseur de M&A au sens business. C’est aussi un outil utilisé par les départements juridiques et le top management des entreprises pour accélérer les opérations. Gartner recommande d’intégrer l’IA dans les tâches administratives et la paperasse, notamment pour analyser les contrats, simplifier les accords et accélérer les négociations.

Gartner souligne que l’IA, couplée à de vastes volumes de données, peut aider les décideurs à mieux identifier les risques et les opportunités de chaque projet de fusion acquisition. Enfin, elle permet de fluidifier l’intégration des systèmes et processus des entreprises acquises.

#3 Les grandes entreprises « peu matures » sur l’IA devront agir

Pour Gartner, les grandes entreprises peu matures sur le plan technologique et qui n’ont ni les compétences, ni la culture pour développer leurs propres outils en interne devraient saisir l’opportunité de la baisse des valorisations pour acquérir des jeunes pousses spécialisées dans l’IA dans les deux prochaines années. 

#4 Contrôles réglementaires : l’impact sur les grandes opérations M&A

En 2024, le renforcement des contrôles, notamment en matière de concurrence et de sécurité nationale aux Etats-Unis et en Europe, pourrait rendre les grandes opérations M&A plus compliquées. Ce renforcement de l’arsenal légal pourrait toutefois conduire à la multiplication des petites opérations financières.

Gartner recommande aux entreprises d’engager un dialogue plus actif avec les autorités de régulation pour les grandes transactions M&A.

Mark Caroll, VP Analyst chez Gartner, résume : « L’activité mondiale de fusions acquisitions poursuit sa baisse depuis les niveaux record de 2021, en baisse de 50 % par rapport au pic. Les défis macroéconomiques et réglementaires renforcent la tendance, mais un regain d’intérêt pour la technologie, en particulier l’IA, poussera les dirigeants à réintégrer le marché des fusions et acquisitions de manière importante l’année prochaine ».

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.