Gartner : les équipes Data et Analytics peinent à apporter de la valeur

par | Mar 30, 2023

Lors du Data & Analytics Summit organisé par Gartner les 20, 21 et 22 mars derniers à Orlando, un chiffre clé a retenu l’attention des participants : seuls 44 % des équipes Data & Analytics apportent une réelle valeur ajoutée à l’entreprise et stimulent sa performance globale. Le point avec BtoB Leaders.

Les Chief Data and Analytics Officers (CDAO) se donnent les moyens de leurs ambitions

L’étude a révélé que les dirigeants D&A (Data et Analytics) qui disposent d’une politique et de processus formalisés en matière d’Analytics avaient plus de chances d’être considérés comme « performants » ou « hautement compétents » au regard des 17 caractéristiques retenues par Gartner. Aussi, 43 % d’entre eux déclarent s’engager dans une démarche d’amélioration continue, contre moins de 19 % chez les CDAO les moins efficaces.

Commentant ces chiffres, Alan Duncan, Distinguished VP Analyst chez Gartner, explique : « les CDAO qui réussissent doivent être des leaders d’élite ». Et de poursuivre : « les CDAO les plus performants investissent dans leur réussite en développant des compétences pour s’épanouir dans des circonstances difficiles, articuler un storytelling convaincant et identifier les produits et services de D&A qui peuvent avoir un impact réel sur l’entreprise ».

CDAO : une pléthore de missions leur sont confiées

Dans son étude, Gartner met en évidence que les CDAO se voient confier un large éventail de missions et de responsabilités. Logiquement, 60 % d’entre eux sont responsables de la conceptualisation et de l’exécution de la stratégie D&A, 59 % du suivi et de l’exécution de cette stratégie, 55 % doivent mettre en place une gouvernance D&A et 54 % sont chargés de la transformation culturelle axée sur le Data-Driven.

Gartner a également établi une liste des domaines de la Gestion et de l’Analyse des Données bénéficiant d’un élan positif en matière d’investissement. La gestion des données domine le classement avec 65 % d’intérêt, suivie par la gouvernance des données à 63 % et l’analyse approfondie avec 60 %. Le budget moyen attribué au secteur D&A s’élève à 5,41 millions de dollars. En 2022, 44 % des équipes D&A ont connu une croissance en termes d’effectifs.

Donna Medeiros, Senior Director Analyst chez Gartner, précise à ce propos : « les exigences imposées à la D&A, ainsi que l’augmentation des investissements, reflètent une confiance croissante dans les capacités des CDAO et la reconnaissance du Data Office comme une fonction indispensable de l’entreprise ». Elle prévient par ailleurs que cette dynamique se traduit par un surcroît de travail, car la pression exercée sur les équipes est exponentielle.

Un manque criant de profils D&A

L’étendue considérable et la complexité des tâches assignées aux équipes Data & Analytics entraînent une pénurie de compétences spécialisées. Selon 39 % des experts interrogés, l’obstacle majeur à la réussite des équipes D&A réside dans la difficulté à embaucher des candidats qualifiés et compétents.

Gartner a relevé d’autres freins en la matière :

  • Les difficultés liées à l’adaptation aux changements culturels ;
  • L’insuffisance de l’engagement et de l’appui des acteurs clés de l’entreprise ;
  • L’absence d’autorité suffisante pour mener à bien les tâches du CDAO ;
  • Une compréhension limitée de la gestion des données ;
  • L’insuffisance des ressources et des fonds pour soutenir les programmes D&A.

Face à ce constat, Gartner estime qu’il est crucial de déployer une stratégie RH spécialisée pensée pour le Data Office, à la fois en matière de prospection et de recrutement, mais aussi en termes de marque employeur, de formation, de perfectionnement et de mentorat.

La D&A doit s’aligner sur les objectifs business

Enfin, l’enquête de Gartner a révélé que pour 78 % des professionnels sondés, la stratégie et la vision de l’entreprise doivent faire partie des trois principaux piliers de toute stratégie D&A. Pour 68 % d’entre eux, la priorité doit être accordée aux initiatives de D&A en fonction de leur alignement sur les objectifs stratégiques.

A ce propos, Alan Duncan a indiqué : « les CDAO qui donnent la priorité à la stratégie plutôt qu’aux tactiques sont les plus performants. Étant donné que le CDAO sert de nombreuses parties prenantes au sein de l’entreprise, ils doivent s’aligner sur les priorités stratégiques de l’organisation et se concentrer sur la promotion de la vision de la D&A aux PDG, DSI et DAF en tant qu’influenceurs clés ».

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.