Google répond à BankRate sur les contenus générés par ChatGPT

par | Jan 17, 2023

Le lancement de ChatGPT, le chatbot disruptif d’Open AI, continue d’alimenter les débats auprès des marketeurs et des professionnels du SEO. Dernier épisode en date : des marques d’envergure mondiale ont commencé à publier des contenus créés par le chatbot, en intégrant un disclaimer à l’attention du lecteur. C’est par exemple le cas de BankRate, site web très connu dans le monde de la finance et de la bancassurance. Décryptage…

Quelle performance SEO pour les contenus générés par l’IA ?

Quelle est la position de Google au sujet des contenus générés à partir de ChatGPT et, plus largement, d’une technologie pilotée par l’Intelligence Artificielle (IA) et le Machine Learning ? C’est la question qui alimente les débats entre les marketeurs, les consultants SEO et les B2B Leaders qui souhaitent capitaliser sur cette impressionnante innovation pour optimiser les coûts de la création de contenu, entre autres.

BankRate, site web de référence dans l’actualité financière, a commencé à diffuser des contenus générés par l’Intelligence Artificielle sur son blog et ses pages sur les réseaux sociaux. « C’est un grand moment pour le web et le SEO », a twitté Tony Hill, CEO et fondateur de Trill Marketing Ltd. Chaque contenu généré partiellement ou totalement par une technologie IA est accompagné du disclaimer suivant : « cet article a été généré à l’aide d’une technologie automatisée et a été soigneusement édité et vérifié par un rédacteur de notre équipe éditoriale ».

Pour évaluer la performance SEO de ces contenus créés par l’IA, Sistrix, un éditeur de solutions de référencement, a réalisé une petite étude empirique. Conclusion : « Pour Bankrate.com, dans ce cas d’utilisation spécifique et sur le moment présent, on peut dire que cela fonctionne. De nombreux articles se classent en première page, à la fois pour le mot-clé principal et pour de nombreux autres mots-clés de longue traîne ». Notons que d’autres sites web d’envergure comme CreditCards.com et CNET ont suivi la même tactique.

Qu’en pense Google ?

Danny Sullivan, porte-parole de Google chargé des moteurs de recherche, explique au sujet du contenu généré par l’IA : « le contenu créé principalement pour performer sur les moteurs de recherche, quelle que soit la manière dont il est fait, est contraire à nos directives… mais si le contenu est utile et qu’il a d’abord été créé pour le lecteur, ce n’est pas un problème ».

M. Sullivan a rappelé que la mise à jour dite « Helpful Content » récemment lancée par Google se base essentiellement sur le critère de l’utilité des contenus. « Si ce n’est pas du contenu utile, le système le détecte », a-t-il conclu.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.