IA : découvrez Bard, la réponse de Google à ChatGPT !

par | Fév 7, 2023

Mis en difficulté par OpenAI, le géant de la recherche en ligne a annoncé que son chatbot était désormais en phase de test pour un lancement prévu « dans les prochaines semaines ». Les détails avec BtoB Leaders.

Bard, déjà disponible pour « des testeurs de confiance »

Google n’a pas vraiment l’intention de laisser Microsoft s’emparer de son quasi-monopole sur le marché des moteurs de recherche. Le géant de Mountain View vient en effet d’annoncer le lancement imminent de son chatbot baptisé Bard, « dans les prochaines semaines ». Cette annonce intervient alors qu’OpenAI a lancé la version payante de ChatGPT, le chatbot alimenté par l’IA qui fait sensation depuis fin novembre 2022.

Sundar Pichai, le PDG de Google, explique dans un billet de blog que Bard est déjà disponible pour « des testeurs de confiance », et qu’il a été pensé pour « mettre l’étendue des connaissances du monde derrière une interface conversationnelle ». Bard utilise une version allégée d’un puissant modèle d’IA, le « LaMDA », dont Google avait fait la promotion en mai 2021. Google affirme que cette technologie lui permettra de proposer le chatbot à un plus grand nombre d’utilisateurs et de recueillir des commentaires pour aider à résoudre les problèmes liés à la qualité et à la précision des réponses de l’outil.

OpenAI vs. Google : la guerre aura bien lieu

Google et OpenAI construisent tous deux leurs robots à partir d’un logiciel de génération de texte qui, bien qu’éloquent, est sujet à de nombreuses limites. Par exemple, la mise à jour de l’outil avec de nouvelles informations est un défi technique majeur, et la nécessité de modérer le discours et les informations communiquées par le chatbot fait craindre aux utilisateurs l’évolution vers des versions très bridées, où les « disclaimers » viennent nuire à l’expérience et à la valeur ajoutée des solutions conversationnelles.

M. Pichai n’a pas (encore) annoncé de plans pour intégrer Bard dans le moteur de recherche de Google. Il a plutôt évoqué l’intégration « sous-jacente » de l’IA pour améliorer les performances du moteur de recherche et mieux hiérarchiser les résultats proposés pour chaque requête. Par exemple, pour les questions auxquelles il n’existe pas de réponse unique, Google synthétisera une réponse qui reflète les différentes opinions.

Par exemple, à la question « Est-il plus facile d’apprendre le piano ou la guitare ? », Google répondra : « Certains disent que le piano est plus facile à apprendre, car les mouvements des doigts et des mains sont plus naturels… D’autres disent qu’il est plus facile d’apprendre les accords à la guitare ». Pichai a également déclaré que Google prévoit de mettre la technologie sous-jacente à la disposition des développeurs par le biais d’une API, comme OpenAI le fait avec ChatGPT. Aucune date n’a toutefois été communiquée.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.