Le Quotient Émotionnel (QE) : cette arme secrète du développement professionnel

par | Mai 5, 2023

Je ne suis pas une personne très émotive. J’ai gagné en empathie au fil du temps, après avoir eu deux enfants et travaillé avec des personnes aux personnalités très diverses. Mais je ne mentirai pas : le développement de mon intelligence émotionnelle a nécessité de la patience et une pratique volontaire et intentionnelle ! Vous vous demandez peut-être quel est le rapport entre l’intelligence émotionnelle et le marketing B2B ou le développement professionnel… croyez-moi, c’est crucial.

Être capable de communiquer et d’établir de meilleures relations avec les autres, au travail et en dehors, vous aidera à progresser dans la vie.

Qu’est-ce que l’intelligence émotionnelle ?

Je définis l’intelligence émotionnelle ou le quotient émotionnel (QE) comme la capacité à percevoir le point de vue des autres et à s’efforcer de modifier ses actions pour trouver une solution en cas de conflit ou de désaccord. Évidemment, cette définition s’applique davantage au monde des affaires.

Voici une définition de notre meilleur ami Google : le QE est la capacité de comprendre, d’utiliser et de gérer ses propres émotions de manière positive afin de soulager le stress, communiquer plus efficacement, faire preuve d’empathie envers les autres, surmonter les difficultés et désamorcer les conflits.

Pourquoi est-ce important ? Un QE élevé permet de communiquer avec les autres en faisant preuve d’empathie et de désamorcer les conflits de manière positive. Une fois que l’on a dit cela, les avantages d’un QE élevé deviennent évidents :

  • Établir de meilleures relations avec les autres ;
  • Désamorcer les conflits et trouver des compromis ;
  • Améliorer le moral de l’équipe ;
  • Devenir une meilleure version de vous-même.

Mais comment améliorer votre QE ? Mode d’emploi.

#1 Tout commence par l’écoute active

Il ne s’agit pas seulement d’entendre ce que disent les autres. Il s’agit d’écouter sincèrement et attentivement. Il y a parfois des messages sous-jacents que les autres essaient de faire passer, mais ils sont soit trop « polis » pour dire les choses franchement, soit incapables de trouver les mots justes pour expliquer leur point de vue. Vous devez écouter attentivement. La meilleure façon d’être sûr d’avoir compris est de paraphraser ce que vous avez entendu et rechercher une validation des propos : « D’accord, donc si j’ai bien compris, … » ou « En d’autres termes, … ».

En reformulant, vous vous ouvrez à une opinion qui peut être différente de la vôtre et vous améliorez votre compréhension des points de vue de vos pairs. En même temps, vous montrez aux autres que vous êtes prêt à les écouter, mais aussi que vous faites un effort pour les comprendre. Cette attention montre que vous êtes empathique et que vous tenez compte des opinions des autres… qui vous retourneront la pareille.

L’écoute active est donc la première condition pour améliorer votre intelligence émotionnelle.

#2 Mettez-vous à la place de votre interlocuteur

Récemment, j’ai regardé sur Netflix un film de 2019 intitulé « The Best Enemies ». Ce film de Taraji Henson et Sam Rockwell est basé sur une histoire vraie qui s’est déroulée à Durham, en Caroline du Nord, en 1971. Une amitié improbable s’est forgée entre la militante des droits civiques Ann Atwater et le chef local du Ku Klux Klan, CP Ellis.

Honnêtement, la critique de Rotten Tomatoes n’est que de 52 %, et le score du public est de 76 %, alors prenez mon avis avec précaution, mais je pense que le message du film est utile pour placer le QE dans un contexte approprié. La toile de fond de l’histoire est qu’une école primaire fréquentée par « des enfants de couleur » a pris feu, privant les élèves de leur lieu d’apprentissage.

Le conseil municipal a estimé que l’école était encore utilisable, ce qui n’était pas le cas. La NAACP, organisation de défense des droits des Afro-Américains, a intenté une action en justice et a demandé que les élèves soient autorisés à fréquenter temporairement l’école blanche locale pendant que les installations endommagées par l’incendie étaient reconstruites.

Plutôt que de prendre une décision, le juge a décidé de faire appel à Bill Riddick, un expert en médiation qui a fait ses preuves, pour aider la ville à trouver un accord sur la suite des événements. Bill a utilisé une approche participative, qui invite tout le monde à s’exprimer. Il a demandé à Ann et à CP de coprésider les réunions et, grâce à des discussions ouvertes, ils ont pu dégrossir le travail. Les habitants de la ville ont été répartis en différents groupes afin de réfléchir et élaborer différents points de résolution. Ils se sont ensuite regroupés tous les soirs pour la synthèse quotidienne.

Ils ont également sélectionné dix personnes, cinq de chaque côté, pour former ce qu’ils ont appelé « le Sénat », qui voterait sur toutes les résolutions le dernier soir. Beaucoup de choses se sont produites au cours du film pour faire évoluer l’état d’esprit de CP, mais le déclic s’est produit lorsqu’il a visité l’école endommagée par l’incendie pendant l’été, qui est généralement une saison de loisirs pour les enfants. Il a été touché par la vue d’élèves noirs qui allaient encore à l’école incendiée pour essayer de rattraper le temps perdu. C’est à ce moment-là qu’il a commencé à changer d’avis. Spoiler : il a émis un vote décisif pour la résolution de l’intégration scolaire des élèves de couleur dans l’école blanche locale. À la fin du film, vous pouvez voir « les vrais » Ann Atwater et CP Ellis partager leurs propres histoires.

Se mettre à la place de quelqu’un d’autre a toujours un impact profond sur nous tous, que nous soyons d’accord ou non avec le point de vue de cette personne. Il n’est pas nécessaire d’être d’accord avec elle, mais il faut être capable de comprendre d’où elle vient, « d’où elle parle » et pourquoi elle fait certaines choses ou pense d’une certaine manière. Parfois, le fait d’apprendre à accepter les différences est un moyen d’aller de l’avant. D’autres fois, c’est en effectuant un changement décisif sur nous-même que l’on peut avancer.

Pour conclure…

En fin de compte, votre niveau d’intelligence émotionnelle est directement lié à votre niveau d’empathie. Il affectera votre capacité à résoudre les conflits de manière saine et à nouer et entretenir des relations, tant dans votre vie personnelle qu’au travail, et il vaut donc la peine d’examiner où et comment vous pouvez opérer des ajustements et vous améliorer.

Comme je l’ai déjà dit, je ne suis pas une personne très émotive, et ma capacité empathique est relativement limitée. Je pense que la vie est dure et, en tant qu’êtres humains, nous devons tous y faire face. Cependant, nous gérons tous les épreuves différemment, et il est donc important d’être sensible aux mécanismes d’adaptation des autres. Voici une excellente citation de Brene Brown : « L’empathie n’a pas de scénario. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon de la pratiquer. Il s’agit simplement d’écouter, de rester ouvert, de ne pas porter de jugement, d’établir un lien émotionnel et de communiquer ce message incroyablement salvateur : ‘Vous n’êtes pas seul’. »

Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise façon d’améliorer son intelligence émotionnelle, mais un bon point de départ consiste à écouter attentivement, à faire preuve d’ouverture d’esprit et à s’imaginer à la place de votre interlocuteur.

Si vous ne savez pas par où commencer pour améliorer votre QE, le mentorat et le coaching en matière de développement personnel constituent un excellent point de départ. N’hésitez pas à m’envoyer un message si vous souhaitez explorer des ressources en ce sens. Si vous préférez le format podcast, vous pouvez écouter mon Quick Guide To Emotional Intelligence in the Workplace.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Banière site partenaire BtoB Leaders