L’UE ordonne à Google de céder une partie de son activité publicitaire

par | Sep 6, 2023

La Commission européenne a ordonné à Google de céder une partie de son activité publicitaire. Cette décision intervient après des préoccupations croissantes sur le monopole du géant américain sur le marché publicitaire mondial, et son traitement préférentiel de ses propres services publicitaires au détriment de ses concurrents.

Le monopole publicitaire de Google épinglé après une longue enquête

Au terme d’une investigation complexe qui a duré plus de deux ans, la Commission européenne a épinglé Google pour abus de position dominante dans la publicité en ligne. L’entreprise est en effet accusée d’avoir privilégié sa propre plateforme d’échange publicitaire, AdX, lors des mises aux enchères orchestrées par son serveur, DFP. Il semblerait aussi que les instruments d’acquisition d’annonces de Google, en l’espèce Google Ads et DV 360, aient été exploités de façon « partiale » lors de ces sessions d’enchères.

Margrethe Vestager, en charge de la concurrence au sein de la Commission européenne, explique : « Le secteur publicitaire est complexe et en constante évolution. Il est particulièrement difficile d’y détecter des agissements inappropriés. Chaque fois que l’on détectait une irrégularité, Google ajustait son approche pour la rendre plus subtile, tout en poursuivant les mêmes objectifs et en produisant les mêmes conséquences ».

La réaction de Google et les implications pour l’avenir

Accaparant près de 28 % des revenus publicitaires à l’échelle mondiale, Google a rapidement réagi à cette annonce. Dan Taylor, chargé des publicités chez Google Monde, explique que les solutions publicitaires du géant américain permettaient aux sites web et aux applications de monétiser librement leur contenu, et que l’enquête de la Commission se focalisait sur une facette très particulière de l’activité publicitaire de Google, et que ces reproches avaient déjà été formulés et discutés. « Nous sommes en désaccord avec la vision de la Commission européenne et nous y apporterons une réponse adaptée », a-t-il conclu.

Cette résolution pourrait bouleverser l’avenir de la publicité digitale et influencer cette activité particulièrement lucrative des géants de la tech.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.