Okalys, l’application de Sales Enablement qui dynamise la force de vente

par | Fév 9, 2022 | | Okalys, Vente et Management commercial - Outils

Acteur majeur du Sales Enablement, Okalys propose une solution digitale d’aide à la vente complète pour dynamiser la force de vente et booster les performances commerciales des entreprises. BtoB Leaders a échangé avec Christopher Commeau, responsable du développement chez Okalys, pour vous faire découvrir cette solution.

A qui l’application de Sales Enablement Okalys est-elle destinée ?

La solution de Sales Enablement Okalys s’adresse à toutes les entreprises qui disposent d’une force de vente nomade et qui souhaitent structurer l’information commerciale et marketing tout en ayant un outil performant, innovant, adapté aux matériels et aux enjeux, quels que soient leur secteur d’activité et leur taille. Les décideurs marketing et commerciaux peuvent compter sur Okalys pour permettre à leurs commerciaux de mieux vendre.

Okalys équipe depuis plus de 15 ans des marques prestigieuses comme les groupes Lactalis, Aoste, Sodebo, D’aucy, Ethiquable, Bonduelle, Fleury Michon ou encore Connétable sur le domaine agroalimentaire, mais aussi des entreprises d’autres secteurs d’activité comme le luxe (LVMH, Dior, Guerlain, Givenchy, Kenzo…), l’industrie pharmaceutique (Laboratoires Urgo, Picot, Havea…), les produits de grande consommation (Ravensburger, Fertiligène, Oxford…), l’industrie et le service (Lafarge, Logista Strator, CerFrance, Weelogic…).

Quel est le constat qui a déclenché le développement de cette application de Sales Enablement ?

Efficacité commerciale

« Pionnier sur le marché du Sales Enablement, nous avons imaginé nos outils d’aide à la vente dès 2006 pour répondre au mieux aux exigences des équipes commerciales et de leurs directions », explique Christopher Commeau.

A force de développer et redévelopper des solutions d’aide à la vente sur mesure, il fallait imaginer une solution qui réunisse les besoins de l’ensemble des entreprises et qui puisse s’adapter aux spécificités de chaque métier. La première version de la solution Okalys est sortie en 2006 pour répondre à des constats répétés par la grande majorité des équipes commerciales, à savoir :

  • La complexité pour les équipes dirigeantes de faire appliquer la stratégie de vente à distance ;
  • La force de vente dispose de beaucoup d’informations qui ne sont pas ou peu utilisées ;
  • Le discours des commerciaux n’est pas toujours maîtrisé ;
  • La recherche de documents casse le rythme des rendez-vous.

Ensuite afin de rendre Okalys compatible avec les tablettes et smartphones du marché au début des années 2010, il a été nécessaire de redévelopper intégralement l’outil. En avance sur le marché, Okalys a souhaité créer sa propre plateforme de développement d’applications mobiles avec une technologie nouvelle (la Progressive Web App – PWA). « Elle nous permet des approches absolument uniques en offrant beaucoup d’innovations et de réponses inédites à la performance des commerciaux », précise Christopher Commeau.

Quelle problématique l’application permet-elle de résoudre ? Comment aide-t-elle les commerciaux au quotidien ?

Okalys intervient dans la chaîne de valeur des différents outils qui accompagnent les commerciaux. Sa mission est d’aider les entreprises à maximiser leurs performances commerciales à travers des solutions d’aide à la vente innovantes et hyper-adaptables.

Du côté du siège, Okalys met les petits plats dans les grands pour que les services marketing et supports des ventes puissent créer leur application d’aide à la vente à leur image, en toute autonomie, afin de piloter la stratégie de vente à travers un seul et même outil.

Côté terrain, la mission d’Okalys est d’améliorer l’efficience des commerciaux en entretiens de vente en leur permettant de délivrer la bonne information au bon moment et en présentant leurs offres de façon visuelle et percutante mais également adaptée à l’interlocuteur.

Okalys aide donc les équipes commerciales et marketing à remplir leurs missions ensemble !

Quel est le principe et le fonctionnement de l’outil ?

C’est une véritable application d’aide à la vente personnalisable qui fonctionne sans connexion internet, sur tous les systèmes d’exploitation et tailles d’écran. Aujourd’hui, Okalys est plus qu’un simple book de vente digital puisque l’outil intervient en amont, pendant et en aval des rendez-vous grâce aux nombreuses fonctionnalités innovantes et connexions avec les outils existants des clients : CRM, ERP, PIM, Cloud, serveurs, etc.

Les commerciaux vont trouver l’ensemble de la documentation marketing et commerciale (vidéos, PDF, PPT…) structurée de manière logique et stratégique, ce qui va leur permettre de réaliser des rendez-vous de qualité. Les commerciaux dirigent leurs entretiens de vente d’un simple mouvement de la main et ne perdent plus de temps à chercher l’information.

Côté siège, il s’agit de mieux piloter la stratégie de vente grâce à un outil unique et centralisé. Il s’agit également d’uniformiser les méthodes de vente, de garantir la fiabilité de l’information et d’avoir une autonomie totale dans la gestion et la personnalisation du book de vente.

Comment l’application Okalys se différencie-t-elle par rapport à la concurrence ?

Au fil des années, l’expertise d’Okalys et les partenariats noués avec ses clients l’ont amené à aller bien plus loin pour pouvoir proposer aujourd’hui « l’offre la plus complète et la plus sophistiquée », à la fois d’un point de vue fonctionnel mais aussi technologique.

« Nous avons choisi une technologie d’avenir, la Progressive Web App (PWA), pour laquelle nous avons développé notre propre plateforme de développement et qui nous permet de développer des fonctionnalités inédites et inégalables », se réjouit Christopher Commeau.

Aujourd’hui l’outil présente de très nombreux atouts différenciants comme :

  • Le déploiement de la solution sur tous les matériels avec une expérience utilisateur identique ;
  • Une fluidité tactile inédite grâce à une navigation tactile sur mesure ;
  • L’optimisation des différents outils de vente en interconnectant la solution aux CRM, PIM, ERP, Cloud, serveurs, etc.;
  • L’automatisation de la gestion de l’information commerciale et marketing ;
  • La création d’une charte graphique complète rendant l’application unique grâce à un éditeur de contenus ;
  • La création automatique de catalogues dynamiques de centaines ou milliers de références.

L’application permet par ailleurs la personnalisation automatique des rendez-vous en fonction des clients ou des typologies de clients (voir vidéo).

Okalys permet enfin le partage et le tracking de documents grâce à un lien unique partagé au client pour connaître son parcours de visite et bien cerner ses attentes (voir vidéo).

L’outil est-il évolutif (peut-il grandir avec l’entreprise) ?

Les innovations technologiques, l’approche et la puissance des outils développés par Okalys permettent à ses clients de se démarquer sur leurs marchés. L’entreprise travaille sur sa propre plateforme avec une technologie d’avenir pour laquelle elle a développé une très grande maîtrise et expertise. « Cela nous permet d’apporter des évolutions et innovations plusieurs fois par an, en réponse aux attentes de nos clients ou par anticipation des besoins du métier de commercial ».

Okalys propose toujours plus d’interfaçages et d’intelligence avec les outils de ses clients (CRM, ERP, PIM, DAM, serveurs, Cloud, annuaires, site web…) afin de rendre les outils complémentaires, plus puissants et augmenter la performance des commerciaux et de leurs entreprises.

Quelles sont les nouvelles fonctionnalités prévues (le cas échéant) ?

En évolution permanente, Okalys compte développer davantage d’automatisations dans la gestion des contenus montants et descendants afin de rendre les books de vente totalement autonomes. « Nous allons continuer de développer des fonctionnalités toujours plus innovantes, et continuer d’aller sur des terrains où personne ne va », promet le Responsable du développement chez Okalys.

Okalys travaille également sur une version encore plus élaborée basée sur toutes les fonctionnalités actuelles, dont certaines seront encore plus performantes. De nouvelles fonctionnalités encore en développement seront ajoutées et l’expérience utilisateur sera encore améliorée.

Combien coûte l’outil Okalys ? Quel est le budget moyen par utilisateur ?

« Nous avons l’offre la plus complète et la plus sophistiquée du marché mais aussi la mieux adaptée aux budgets de nos clients ». Selon les besoins, très variables selon la taille des entreprises et de la manière dont elles sont structurées, Okalys propose différentes offres.

L’entreprise propose un coût forfaitaire de mise en service avec une prestation complète d’accompagnement sur mesure. La méthodologie et les interventions de l’équipe Okalys permettent aux services marketing et commerciaux de réussir leur projet de digitalisation de leurs forces de vente.

L’entreprise propose également un suivi opérationnel permanent avec ses clients avec des échanges réguliers. La fiabilité de ses solutions lui permet de répondre à ses clients en quelques heures seulement. La solution et ses outils complémentaires sont proposés sous un modèle Saas dont le budget varie, selon les besoins, entre 7 et 30 euros par utilisateur et par mois.

 

[wpi_designer_button id=17664]
Paroles d’experts
Le Digital Asset Management (DAM) pour conquérir le chaos du contenu
Le Digital Asset Management (DAM) pour conquérir le chaos du contenu

Comme nous le documentions dans cette actu du 21 septembre 2022, Bynder, leader mondial de la gestion d’actifs numériques (DAM), a renforcé son partenariat avec Akeneo, leader mondial de la gestion de l’expérience produit (PXM). A cette occasion, BtoB Leaders a eu le plaisir d’échanger avec Brad Kofoed, SVP Global Alliances & Channels chez Bynder. Au menu : qu’est-ce que le Digital Asset Management (DAM) ? Quel est son apport dans le chantier rebelle du désalignement Sales et Marketing et dans la transition vers le e-commerce B2B ? Comment les contenus peuvent-ils « surfacer » à l’ère de l’infobésité ? Bonjour M. Kofoed. Commençons cet échange par un peu de pédagogie. Qu’est-ce que le Digital Asset Management ? Le Digital Asset Management (DAM) est un outil de collaboration centralisé pour les actifs numériques tels que les images, les vidéos, les présentations, les documents et les photos. Il opère au cœur de l'écosystème marketing et aide les organisations à tirer davantage de valeur de leurs actifs numériques créatifs en facilitant leur organisation, l’accès à ces ressources, le contrôle et la distribution. Les outils d'automatisation créative de DAM génèrent également les variations de ressources nécessaires pour les marchés locaux, pour les différentes tailles d'annonce, pour les différents personas de clients et pour le testing. Ils facilitent les processus en permettant aux équipes de créer, de réviser et d'approuver le contenu en un seul endroit… un avantage décisif dans un contexte où la demande en contenu augmente dans l’ensemble des services. Par extension, cela favorise la collaboration et la fluidité du workflow entre les équipes, qui peuvent alors mener des campagnes marketing et branding en toute transparence, sans gaspiller...

Paroles d’experts
Quel rôle de l’IA dans le Sales Enablement des services financiers ?
Quel rôle de l’IA dans le Sales Enablement des services financiers ?

BtoB Leaders a rencontré M. Romain Franczia, Regional Vice-Président Europe du Sud de Seismic, leader du Sales Enablement qui a récemment lancé Aura, son moteur d’Intelligence Artificielle. BtoB Leaders : Seismic a annoncé une série de nouvelles fonctionnalités sur sa plateforme de Sales Enablement au début du printemps, avec notamment Seismic Aura, nouveau moteur d’Intelligence Artificielle. Pouvez-vous nous résumer en quelques mots son intérêt pour les équipes vente et marketing ? M. Franczia : Le moteur IA derrière Seismic Aura vient apporter une aide précieuse aux organisations pour qui le volume de contenu peut être important, voire déstabilisant. On s’appuie sur une partie analytique pour proposer du contenu engageant, avec des indicateurs comme le nombre de vues et de partage, la durée de vie du contenu, etc. L’idée est également de promouvoir du contenu pertinent à la disposition de contributeurs individuels ou de directeurs de vente. On vise donc à faire surfacer du contenu qui serait probablement beaucoup plus pertinent dans le contexte plutôt que de se perdre dans des recherches chronophages et à l’issue incertaine. Comment les marketeurs peuvent-ils se démarquer dans le « magma » des contenus publiés en flux continu ? Il y a entre 61 et 83 % du contenu marketing mis à disposition qui n’est quasiment pas utilisé. Deux causes peuvent être avancées : le contenu n’est pas pertinent pour sa cible, ou peut-être a-t-il été noyé dans une masse d’informations qui l’a empêché de surfacer. Le vrai challenge aujourd’hui réside dans la quantité de contenus que doivent traiter les marketeurs et les vendeurs, notamment dans le B2B… sachant que leur travail n’est pas de chercher du document. Autre statistique...

Paroles d’experts
Lors de la dernière décennie, le leadership commercial a basculé dans le soft power
Lors de la dernière décennie, le leadership commercial a basculé dans le soft power

Comment expliquer la pénurie des profils commerciaux qui s’est creusée lors des dix dernières années ? Comment la pratique Sales a-t-elle évolué lors de la dernière décennie ? Quelle est la différence majeure entre le DirCo du début des années 2010 et le DirCo d’aujourd’hui ? Sacha Kalusevic, Directeur Senior chez Michael Page Technology, nous apporte des éléments de réponse dans cette interview ! Bonjour Sacha. Avant d’entrer dans le vif du sujet, pouvez-vous revenir sur votre parcours professionnel en quelques mots ? Mon parcours est fait de hasards et de rencontres. A la base, j’étais plutôt prédestiné à une carrière dans la finance de marché. La crise financière de 2001 m’a amené à débuter ma carrière dans l’audit financier (PwC) avant de rejoindre totalement par hasard Michael Page, à Strasbourg, pour devenir un expert du recrutement de commerciaux. Michael Page est une entreprise agile, dynamique et ambitieuse dans laquelle je m’épanouis depuis maintenant 19 ans. Notre expertise dans le recrutement, notamment sur la partie commerciale, fait que l’on vit les problématiques majeures des entreprises au quotidien. Nous apportons nos compétences, nos outils et notre vision pour les aider à recruter les meilleurs profils commerciaux dans un contexte de pénurie. Justement, Michael Page estime qu’il manquerait plus de 200 000 profils commerciaux en France. Quelles sont les raisons de cette pénurie, à votre avis ? Il y a toujours eu un turnover relativement élevé dans la fonction commerciale. C’est vrai qu’il y a aujourd’hui largement plus de postes à pourvoir que de candidats potentiels dans la fonction commerciale. Il y a une dizaine d’années, les métiers de la vente étaient déjà moins bien estimés par les...

Ceci pourrait vous intéresser..