Pourquoi et comment déployer des solutions de Chat : cas d’usage, bénéfices et ROI

par | Déc 22, 2021 | | Contenu, Influence, CX - Business Case

Ce Business Case a été présenté par Sonia Morand, consultante pour le marché français pour Leadfabric, à l’occasion de la dernière édition du BtoB Summit. Au programme : les challenges du marketing B2B selon Leadfabric, le pourquoi et le comment des solutions de marketing conversationnel, le Business Case « Telenet x Leadfabric » ainsi que les différents cas d’usage des solutions de Chat.

Les challenges du marketing B2B selon LeadFabric

L’acte d’achat a drastiquement changé pour les consommateurs, mais aussi pour les professionnels. Par construction, la vente a, elle aussi, subi un bouleversement majeur. Aujourd’hui, elle consiste simplement à faciliter le parcours de l’acheteur en lui fournissant la bonne information au bon moment. Ce n’est pas toujours facile, surtout si le besoin n’est pas clair. Dans le B2B, c’est encore plus complexe dans la mesure où il faut convaincre les différents interlocuteurs de la sphère de décision.

Une partie de la solution réside dans la digitalisation et dans l’alignement des équipes marketing et vente au sein des entreprises. De nouveaux process de la génération de la demande et d’engagement client, souvent automatisés, peuvent également être mis en place. L’automatisation ne doit cependant pas aller trop loin. Elle ne doit pas se faire au détriment de l’Humain. Il serait inutile de casser les silos fonctionnels en interne si la digitalisation vient en créer de nouveaux qui généreront, à leur tour, de la frustration chez les collaborateurs mais aussi les clients qui se retrouvent bloqués à des étapes de l’entonnoir.

Aujourd’hui, la clé pour un impact positif à long terme sur les résultats de l’entreprise se trouve dans l’expérience d’achat. Elle doit être fluide et en temps réel tout en conservant le contact humain. Mais la transformation numérique est un temps large qui englobe toutes les fonctions de l’entreprise. Alors, par où commencer ? Selon Leadfabric, il est impératif de commencer par examiner l’objectif numéro un de toute entreprise : le revenu. LeadFabric accompagne les entreprises en leur proposant une nouvelle vision et façon de faire.

LeadFabric est d’abord une agence de conseil en stratégie, de commercialisation B2B, de processus opérationnels vente et marketing et de conduite du changement. LeadFabric est aussi un intégrateur capable d’implémenter de manière transparente différentes plateformes MarTech et SalesTech au sein d’un stack technologique existant. Enfin, Leadfabric est une agence créative qui conçoit de bout en bout des campagnes Vente, Marketing et ABM.

 

 

Les comportements d’achat B2B ont radicalement changé

Les clients sont désormais plus autonomes, mieux informés, plus exigeants et encore plus impatients. Les parcours d’achat affichent plus de Touch Points et plus d’interactions digitalisées avec une multiplication du nombre d’interlocuteurs impliqués dans la sphère de décision :

  • 70 à 80 % des prospects préfèrent désormais un parcours d’achat avec des échanges à distance ou en libre-service numérique (McKinsey) ;
  • 71 % de clients attendent des entreprises une communication en temps réel (SalesForce) ;
  • 47 % des vendeurs déclarent que les acheteurs sont frustrés par le manque d’expériences pratiques, de contenus, de ressources et/ou d’informations pertinentes et personnalisées sur le site web de l’entreprise.

Les limites du parcours d’achat traditionnel

  1. Vos prospects arrivent sur votre site web ;
  2. Ils remplissent un formulaire (taux de transformation de 2 % au maximum) ;
  3. Les données sont intégrées dans le CRM ;
  4. Les prospects reçoivent un 1er email puis entrent dans un parcours de Nurturing ;
  5. Le lead arrive à maturité avec un scoring et une qualification suffisante ;
  6. Le lead est éventuellement recontacté.

« De bout en bout, nous avons un délai de réponse très long qui peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines, ce qui va à l’encontre de l’exigence de communication en temps réel. Nous avons aussi un manque de personnalisation flagrant. Ce parcours classique n’est plus adapté », résume Sonia Morand. Résultat :

  • Faibles taux d’engagement sur la conversion des formulaires ;
  • Une expérience client déceptive ;
  • Des acheteurs impatients et des opportunités manquées.

Le parcours d’achat avec le marketing conversationnel

Leadfabric estime que le marketing conversationnel est le garant d’un parcours d’achat en phase avec les nouvelles attentes des acheteurs B2B.

  1. Vos prospects arrivent sur votre site web ;
  2. Le chatbot engage une conversation avec le visiteur ;
  3. L’outil qualifie le prospect pour envoyer le bon contenu ou planifier un rendez-vous dans l’agenda.

« Le chatbot apporte une réponse personnalisée et instantanée avec des contenus pertinents. Contrairement au formulaire, il interagit et enregistre chaque donnée de la conversation en temps réel. Il peut enfin déboucher sur une interaction humaine au moment opportun via Live Chat », explique Sonia Morand. En somme, le parcours d’achat porté par le marketing conversationnel permet :

  • D’engager et de converser avec les clients en temps réel, au bon moment et à chaque étape de leur parcours, 24/7 ;
  • D’améliorer l’expérience client qui devient fluide, sans interruption, personnalisée et avec une interaction humaine au bon moment ;
  • Générer plus de leads et de revenus.

Chatbot + Live Chat = le combo idéal pour engager et convertir

Sonia Morand a énuméré les nombreux avantages de l’agent conversationnel virtuel dans le B2B :

  • Engage la conversation et répond instantanément, y compris en dehors des heures de bureau ;
  • Reconnaît et qualifie le client et son besoin (IP tracking) ;
  • Enregistre automatiquement chaque donnée collectée, une à une ;
  • Propose des contenus personnalisés ;
  • Planifie le rendez-vous dans l’agenda du commercial ;
  • Convertit plus rapidement et au bon moment ;
  • Génère plus de leads qualifiés et de rendez-vous.

De son côté, le Live Chat permet d’intégrer une interaction humaine au bon moment :

  • Met en relation le prospect avec le bon interlocuteur (commercial ou relation client) ;
  • Permet une conversation en temps réel (via Chat to Call ou Chat to Zoom) ;
  • Permet la prise de rendez-vous en direct ;
  • Améliore l’expérience client et la productivité commerciale avec un contact humain au besoin.

En somme, le combo Chatbot et Live Chat permet d’engager en temps réel et de convertir plus rapidement avec un bon mix entre l’automatisation et le contact humain.

 

 

Fabio, le Chatbot Leadfabric pour le BtoB Summit

Sonia Morand a proposé à l’audience de faire l’expérience en temps réel avec le Chatbot Fabio de Leadfabric sur ce lien, puis a enchainé avec les étapes de mise en place d’une solution de marketing conversationnel :

  • Côté marketing: définir les cas d’usage (quelle cible, quelle page et quel message) puis concevoir l’arborescence des conversations (Playbook) ;
  • Côté vente ou relation client: notification en temps réel des leads (avec retranscription de la conversation jointe) puis transfert d’appels en Live aux équipes disponibles.

Cas client : Telenet x Leadfabric

Problématique du partenaire

Telenet est un opérateur de téléphonie belge qui avait besoin d’une solution capable de répondre aux habitudes des entrepreneurs indépendants. Cette cible manque de temps, ne se connecte qu’après les heures de bureau et souhaite trouver rapidement des informations sur certains produits.

Solution proposée par Leadfabric

Leadfabric a déployé un Chatbot de manière à intercepter les prospects en temps réel et leur fournir instantanément les bonnes informations en dehors des heures de bureau et sans l’intervention d’agents humains. Ce « nouveau canal » a ainsi permis aux acheteurs de contacter Telenet selon leurs disponibilités.

Résultat

Telenet est désormais en mesure de mieux engager et convertir les opportunités sur la cible des entrepreneurs indépendants en répondant à deux principaux objectifs :

  1. Leur fournir des recommandations sur les forfaits télécom qui les intéressent ;
  2. Leur planifier un rendez-vous avec les représentants Telenet.

Un mois après l’implémentation de la solution de marketing conversationnel, Telenet a enregistré :

  • + 5 % des taux d’engagement client sur son site ;
  • + 25 % d’emails qualifiés ;
  • + 30 % de prospects convertis en opportunités ;
  • + 35 % des opportunités ont été signées ;
  • + 42 % sur le taux de « Chat to Close ».

« Leadfabric a transformé l’expérience d’achat sur notre site web en intégrant le marketing conversationnel dans notre stratégie globale […]. Jamais auparavant je n’avais obtenu une augmentation de 42 % des taux de conversion dans mes activités de marketing numérique ».

Steven Princen, Digital Transformation Manager chez Telenet.

Autres cas d’usage du marketing conversationnel

Pour conclure, Sonia Morand a énuméré les autres cas d’usages du marketing conversationnel :

  • Optimiser les campagnes marketing: génération de trafic, Leadgen ou événementiel comportant des formulaires (canal alternatif pour engager ou avancer plus vite dans le parcours) ;
  • Optimiser les campagnes d’ABM pour engager les leads importants au bon moment avec du contenu personnalisé ;
  • Améliorer la qualification et l’expérience des visiteurs web (les identifier, les qualifier 24/7, les guider, les engager et les convertir).
Paroles d’experts
Comment réussir un programme de gestion de l’Expérience Collaborateur ?
Comment réussir un programme de gestion de l’Expérience Collaborateur ?

Augmentation du nombre de démissions, pénurie de compétences, bore out ou encore « quiet-sitting »… Face à ces tendances, une entreprise peut-elle encore douter de l’importance de l’expérience employé ? Nombre d’entre elles ont fait de l’écoute une priorité et les plus avancées misent aujourd’hui sur la gestion de l’expérience employé (EXM). Écouter réellement ses collaborateurs L‘écoute est au cœur de l’EXM car c’est un moyen important pour comprendre les employés et leurs expériences, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur de l'entreprise. Elle permet de suivre l’évolution des besoins des collaborateurs. Une entreprise qui n’est pas à l’écoute de ses équipes risque de perdre des talents et de ne pas être en mesure d'en attirer de nouveaux. Dans un monde post-pandémie, un programme de gestion réussi nécessite d’aller au-delà des enquêtes de satisfaction annuelles qui ne donnent pas aux équipes la possibilité de faire des commentaires pendant le déroulement régulier du travail. Les profonds changements qui ont bouleversé le monde professionnel ont montré la nécessité d’une acquisition rapide, voire en temps réel, des signaux, notamment d'alarme et de discontinuité émis par les employés. Dans un environnement de travail en constante évolution, prendre des décisions fondées sur des informations obsolètes fera perdre en pertinence. Utiliser les bons canaux Quels dispositifs d’écoute l’entreprise a-t-elle déployés ? Des questionnaires fermés ? C’est un bon début, mais pour réussir son programme EXM, elle devra diversifier ses canaux. Les marques avec les programmes EXM les plus avancés collectent et analysent les commentaires ouverts (43%), surveillent également les canaux communautaires (43%) et utilisent des logiciels de crowdsourcing (31%). Certaines vont plus loin en analysant les échanges téléphoniques des...

Paroles d’experts
Face à un environnement commercial en constante évolution, le Sales Enablement devrait surperformer dans l’Hexagone
Face à un environnement commercial en constante évolution, le Sales Enablement devrait surperformer dans l’Hexagone

BtoB Leaders a eu le plaisir d’échanger avec Julien Leblanc, Head of South Europe chez Highspot. Au programme : retour sur la dernière levée de fonds de l’entreprise américaine, ses facteurs de différenciation avec la concurrence, la capacité du Sales Enablement à repositionner le commercial dans le parcours d’achat, les points de vigilance pour réussir l’implémentation d’une solution de Sales Enablement et surtout les stratégies de croissance. Bonjour Julien. Pouvez-vous revenir brièvement sur votre parcours professionnel ? Bien sûr. J’ai suivi un cursus en Business Administration & Management en école de commerce, avec une fin de parcours en apprentissage qui m’a permis de mettre le pied à l’étrier dans le Software dès 2003 chez IBM. J’ai évolué dans la fonction Sales pendant plusieurs années chez des éditeurs de logiciel, avec notamment une escapade en Australie entre 2012 et 2015 chez VMware en tant que Sales Manager. De retour en Europe, j’ai basculé du côté « infrastructure » au monde de la MarTech. Depuis plus de 4 ans, je gravite dans cet univers fascinant qu’est le Sales Enablement, et c’est tout naturellement que j’ai choisi de rejoindre Highspot en tant que Head of South Europe. Pouvez-vous nous pitcher la proposition de valeur de Highspot en quelques mots ? Fondée en 2011, Highspot est une plateforme de Sales Enablement créée par trois anciens de Microsoft : Robert Wahbe, Oliver Sharp et David Wortendyke. Elle permet d’aligner et d'accroître la performance des équipes Commerciales et Marketing en comblant le fossé entre stratégie et exécution. Les ventes B2B connaissent un véritable raz-de-marée. McKinsey prévoit en effet que la vente hybride, vue initialement comme une simple adaptation des usages face...

Paroles d’experts
Pour que les Sales ne perdent plus une minute à enrichir les données B2B !
Pour que les Sales ne perdent plus une minute à enrichir les données B2B !

Séduire 1 800 clients et réaliser une croissance à deux chiffres avec un seul commercial et 0 € de budget marketing. C’est l’incroyable défi qu’a relevé Denis Cohen, CEO et cofondateur de Dropcontact. Quelle a été la genèse de cette entreprise spécialiste de l’enrichissement des bases de données ? Comment peut-elle optimiser le temps des Sales pour doper la performance commerciale ? Interview !  Bonjour Denis. Racontez-nous la création de Dropcontact. Quel est le constat qui vous a motivé à vous lancer dans l’enrichissement de la Data ?  Tout au long de mon parcours professionnel, j’ai constaté que les équipes Sales et Marketing passaient un temps considérable à gérer de la Data de mauvaise qualité. Des budgets incroyables sont mobilisés dans le seul objectif de générer des leads : on fait du Google Ads, de la publicité télé, de l’événementiel, des livres blancs, du SEO, du Marketing Automation, de la créa. L’équipe Sales prend le relais, équipée de logiciels à la pointe.   Nous investissons massivement pour constituer une base de données qui est un capital à part entière. Paradoxalement, cet actif durement acquis devient le parent pauvre. Un mail manquant, un contact qui change d’employeur, des inversions « nom – prénom »… on dépense « un pognon de dingue » pour au final confier le nettoyage de la base de données à un stagiaire. Je caricature, mais vous comprenez l’idée. Ce capital, pourtant stratégique pour la compétitivité, n’est pas utilisé à sa juste valeur.   A côté de cela, vous avez de nombreuses solutions sur le marché qui gèrent une partie du problème sans le résoudre dans sa globalité. C’est le constat qui a motivé la création de Dropcontact, en...

Ceci pourrait vous intéresser..