En France, les salaires des commerciaux n’ont pas (beaucoup) bougé en 2023

par | Déc 26, 2023

La période faste des augmentations salariales des cadres de la fonction commerciale ne s’est pas poursuivie en 2023, mais les opportunités d’évolution se multiplient avec la poursuite de la pénurie des talents. Décryptage…

La Grande Démission des Sales et du Marketing aura-t-elle lieu en 2024 ?

En France, six professionnels de la vente et du marketing sur dix chercheront un nouvel emploi en 2024. Serait-ce l’été indien de la Grande Démission, phénomène annoncé au lendemain de la parenthèse pandémique mais qui n’aura finalement jamais secoué l’Hexagone ? C’est en tout cas ce qui ressort de la mouture 2024 de l’étude sur les rémunérations du cabinet Robert Walters.

Interrogés sur leurs attentes vis-à-vis de leur employeur, les cadres de la fonction marketing et commerciale évoquent l’autonomie, une « excellente rémunération et d’autres avantages », ainsi que des horaires de travail flexibles, dans cet ordre.

Il faut dire que ces professionnels savent ce qu’ils valent sur le marché de l’emploi, car l’étude estime que la demande en talents dans ce secteur est « très élevée », et qu’il sera « très difficile » de recruter en 2024.

Pour l’année à venir, les entreprises françaises joueront des coudes pour enrôler trois profils rares et tellement précieux pour leur performance globale :

  • Les directeurs de la communication ;
  • Les responsables marketing ;
  • Les responsables et directeurs commerciaux ;
  • Les Key Account Managers (KAM).

Ce sont les profils expérimentés (+6 ans) qui recevront le plus d’offres de la part des responsables RH et des chasseurs de tête.

En 2023, les salaires de la fonction commerciale ont (relativement) stagné

Toujours selon l’étude, les salaires des cadres de la fonction commerciale ont évolué à la marge seulement, avec une progression timide de 2 % en 2023, soit largement moins que les prévisions qui faisaient état d’une évolution de 7 points. « Le marché n’est pas ultra dynamique. On ne voit pas une explosion de la rémunération », commente Justine Baronnet-Fruges, directrice du pôle marketing et commercial chez Robert Walters.

L’année 2024 devrait prolonger ce retour à l’équilibre, avec toutefois des envolées salariales prévues pour certains métiers plus rares, notamment les directeurs export.

Enfin, l’étude confirme que l’expérience continue d’être le principal catalyseur d’évolution salariale pour les professionnels de la vente et du marketing. Ainsi :

  • Un KAM passera d’une moyenne de 62 000 € brut par an pour trois ans d’expérience à plus de 100 000 € au bout de 12 ans ;
  • Directeur export : de 62 000 à plus de 110 000 € ;
  • Business Developer : de 57 000 à plus de 100 000 € ;
  • Directeur e-commerce : de 90 000 à plus de 110 000 €.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.