Marketing Automation : succès « laborieux » pour 64 % des marketeurs en 2021

par | Mar 11, 2022

64 % des spécialistes du marketing n’ont connu qu’un succès mitigé avec le Marketing Automation. C’est en tout cas ce qu’avance « The State of Marketing Automation 2022 », une étude récemment publiée par Ascend2. Fiche de lecture.

Le Marketing Automation, si difficile à mettre en place ?

Alors que de nombreux spécialistes du marketing ont commencé à tirer parti du Marketing Automation pour se consacrer à des missions à plus forte valeur ajoutée, une nouvelle étude met en lumière une utilisation laborieuse de ce levier.

Ascend2 a récemment publié le rapport « The State of Marketing Automation 2022 », et les statistiques montrent que la majorité des spécialistes du marketing (64 %) n’ont connu qu’un succès « mitigé » jusqu’à présent.

Selon les auteurs du rapport, le Marketing Automation n’est efficace que dans la mesure où des ressources sont consacrées à sa mise en place et à son ajustement continu. De nombreuses entreprises ont tendance à implémenter un outil d’automatisation pour ensuite le mettre sur « pilotage automatique » sans mesurer son apport et sans apporter les correctifs qui s’imposent.

Malgré ces contretemps, les spécialistes du marketing restent pleinement conscients des avantages du Marketing Automation. Ainsi, 43 % des marketeurs interrogés affirment que le Marketing Automation améliore l’expérience client, tandis que 38 % pensent qu’il permet aux équipes une meilleure utilisation de leur temps. Près de 35 % affirment enfin qu’il permet d’améliorer la collecte de la Data et la prise de décision.

 

 

Tirer parti de l’automatisation pour générer de la demande

Dans son enquête « Demand Generation Benchmark Survey », DemandGen révèle que près de la moitié des marketeurs (49 %) utilisent toujours l’emailing manuel pour amener des prospects dans leur pipeline. Cependant, 39 % d’entre eux affirment qu’ils ont l’intention d’utiliser le Marketing Automation en 2022 pour booster leurs stratégies de génération de la demande. En plus de l’activation du levier du Marketing Automation, les responsables marketing se concentreront sur les analyses sociales (32 %), l’Account-Based Marketing (ABM) et les données d’intention (31 %).