Une étude fait la chronique du renouveau des événements présentiels

par | Nov 30, 2022

Décidément, le levier de l’événementiel présentiel revient en force dans la boîte à outils du marketing B2B. C’est en tout cas ce qui ressort d’une enquête réalisée par Kaltura fin 2022. Le point avec BtoB Leaders.

Malgré leur optimisme, les marketeurs travaillent leur plan « B »

Dans l’édition 2022 de son étude « The State of Events », Kaltura fait la chronique du renouveau des événements en présentiel, près de trois ans après le cataclysme de la pandémie. En effet, la majorité des marketeurs sondés (63 %) prévoient d’organiser des événements présentiels dans les 12 à 24 prochains mois, et près d’un marketeur sur deux (48 %) a l’intention d’assister à des conférences présentielles en 2023.

Cet engouement s’accompagne toutefois d’une certaine prudence, dans la mesure où les marketeurs ne cachent pas leur intention de mieux préparer les imprévus, y compris en rapport à une éventuelle résurgence éphémère de la pandémie (déprogrammation d’un intervenant à la dernière minute, cluster qui empêcherait le déroulement de l’événement en présentiel, etc.). Ainsi, environ 93 % des professionnels interrogés par Kaltura ont élaboré un plan « B » pour transformer un événement présentiel ou hybride en événement virtuel si nécessaire.

 

 

Le taux d’annulation des événements B2B poursuit sa baisse

L’enquête de Kaltura vient donc confirmer une tendance déjà bien documentée par des études antérieures. Le Center for Exhibition Industry Research (CEIR) a par exemple publié des données issues d’une enquête menée fin 2021. On y apprend notamment que le taux d’annulation des événements B2B est tombé à 12,5 % au quatrième trimestre 2021, contre 20,6 au T3 2021 et près de 91,3 % au T1 2021. Le taux d’annulation devrait logiquement poursuivre sa baisse à la faveur du recul de la pandémie et de l’évolution de la prise en charge.