Veille concurrentielle : comprendre ce processus décisif en 3 minutes chrono (+ exemple concret)

par | Juil 19, 2023

La veille concurrentielle, ou l’art d’anticiper les mouvements stratégiques des concurrents, est un exercice critique qui permet une analyse approfondie du paysage concurrentiel pour apporter aux décideurs une vision claire des opportunités et des menaces et une base solide pour la prise de décision. Dans cet Insight, nous décomposerons le concept de veille concurrentielle, nous explorerons comment elle se présente concrètement et comment les entreprises peuvent l’exploiter pour renforcer leur position sur le marché.

#1 Qu’est-ce que la veille concurrentielle ?

La veille concurrentielle, ou analyse concurrentielle, est un processus stratégique par lequel une entreprise recueille et analyse des informations sur ses concurrents pour améliorer sa propre prise de décisions et maintenir, voire améliorer, sa position sur le marché. L’objectif est de comprendre les forces et les faiblesses de ses concurrents, d’anticiper leurs mouvements et de réagir en conséquence pour décrocher un avantage concurrentiel.

Dans le B2B, la veille concurrentielle va s’intéresser à l’analyse des produits et services proposés par les concurrents, l’étude de leurs stratégies de tarification, l’exploration de leurs canaux de distribution et de leur stratégie de communication ainsi que l’analyse de leur présence en ligne.

La veille concurrentielle ne se limite pas seulement à comprendre ce que font actuellement les concurrents, mais cherche aussi à prévoir ce qu’ils pourraient faire à l’avenir. L’entreprise doit donc déployer une veille constante sur les nouveaux produits ou services qu’ils pourraient lancer, les changements qu’ils pourraient apporter à leur stratégie de tarification ou même les nouvelles tendances du marché qu’ils pourraient chercher à exploiter.

#2 Veille concurrentielle : comment ça se présente, concrètement ?

Dans sa forme la plus courante, la veille concurrentielle se présente sous la forme d’un rapport ou d’un dossier structuré et détaillé qui fournit explore le paysage concurrentiel de votre secteur d’activité. Son objectif : servir de support à la prise de décision, notamment sur le plan stratégique.

Les informations contenues dans ce rapport peuvent varier en fonction des besoins spécifiques de votre entreprise, mais elles couvrent généralement les domaines suivants :

  1. Analyse des concurrents : cette section donne un aperçu des concurrents de l’entreprise, qu’ils soient directs ou indirects. Elle comprend des informations sur leur taille, leurs produits ou services, leur part de marché, leurs canaux de distribution, leurs stratégies de pricing, etc. ;
  2. Analyse des produits et services des concurrents : il s’agit d’un examen plus approfondi des produits et services proposés par chaque concurrent. Cette section examine les fonctionnalités, les avantages, les inconvénients, les tarifs, etc. ;
  3. Analyse de la présence en ligne et des concurrents : il s’agit d’une évaluation de la façon dont chaque concurrent utilise le web et les médias sociaux pour atteindre son public cible. On parle ici de l’analyse du site web, de son contenu, de la stratégie SEO, de la présence sur les médias sociaux et des avis en ligne ;
  4. Analyse SWOT : pour chaque concurrent, on réalisera une analyse des forces, des faiblesses, des opportunités et des menaces en se basant sur les informations recueillies. Cette analyse permet à votre entreprise d’identifier les domaines où elle peut se distinguer ;
  5. Tendances du marché : c’est une évaluation des tendances actuelles et futures du marché qui pourraient affecter la compétitivité de votre entreprise. Cela pourrait inclure des changements technologiques, réglementaires, économiques ou sociaux qui affectent votre secteur (analyse PESTEL par exemple) ;
  6. Recommandations stratégiques : sur la base de l’ensemble des informations recueillies, cette section formulera des recommandations sur la manière dont l’entreprise peut améliorer sa position concurrentielle.

La veille concurrentielle est un document dynamique qui doit être régulièrement mis à jour pour refléter les changements dans le paysage concurrentiel et répondre aux besoins évolutifs de votre entreprise.

Exemple d’une veille concurrentielle et des recommandations qui en découlent

Voici un exemple concret d’application d’une veille concurrentielle dans le secteur des logiciels de gestion de projets. Il s’agit d’un extrait issu d’une entreprise fictive, « ProjectManagePro », au sujet de son concurrent direct « TaskMasterInc ».

  1. Analyse du concurrent : TaskMasterInc se distingue sur le marché avec sa structure de tarification basée sur le nombre d’utilisateurs et l’utilisation réelle du logiciel, ce qui permet aux petites entreprises de ne payer que pour ce qu’elles utilisent. De plus, l’entreprise promet une mise en œuvre rapide en 2 semaines, soit largement moins que la moyenne du secteur qui est d’environ 6 semaines ;
  2. Analyse des produits et services du concurrent : le logiciel de TaskMasterInc propose des fonctionnalités de base de la gestion de projet comme le suivi des tâches et le partage de documents, mais il ne dispose pas de fonctionnalités plus avancées comme les outils d’analyse prédictive et de simulation. Les utilisateurs rapportent que l’interface utilisateur nécessite une formation spécifique car l’emplacement des fonctionnalités clés n’est pas intuitif;
  3. Analyse de la présence en ligne et des médias sociaux des concurrents : TaskMasterInc a une forte présence en ligne, mais une analyse détaillée de sa stratégie de contenu révèle une forte orientation vers l’acquisition de nouveaux clients au détriment des clients existants. Les articles de blog sont principalement axés sur la présentation du produit et le partage de témoignages de clients satisfaits, tandis que le contenu éducatif et le support pour les utilisateurs existants sont limités. D’ailleurs, le taux d’attrition client est de 20 %, soit 50 % plus que la moyenne du secteur;
  4. Analyse SWOT. Forces : structure de tarification flexible, mise en œuvre rapide. Faiblesses : Interface utilisateur complexe, manque de fonctionnalités avancées, support limité pour les utilisateurs existants. Opportunités : le marché des logiciels de gestion de projet pour PME est en croissance. Menaces : de nouveaux acteurs entrent sur le marché avec des offres plus innovantes et un meilleur soutien à la clientèle.
  5. Tendances du marché : l’intégration poussée avec d’autres outils d’entreprise, l’automatisation des tâches répétitives, l’analyse prédictive pour anticiper les problèmes de projet et l’IA sont des tendances clés sur le marché des logiciels de gestion de projet. Les entreprises qui n’intègrent pas ces tendances risquent de perdre en compétitivité.

ProjectManagePro pourrait tirer parti des faiblesses de TaskMasterInc en investissant dans le développement de fonctionnalités avancées, comme l’analyse prédictive, la simulation et l’IA. Pour améliorer l’expérience utilisateur, ProjectManagePro devrait envisager de revoir son interface pour la rendre plus intuitive et de renforcer ses ressources de support et d’éducation pour les utilisateurs existants afin de se distinguer de son concurrent direct. Pour contrer la structure de tarification flexible de TaskMasterInc, ProjectManagePro pourrait envisager des remises pour une utilisation à long terme ou des forfaits pour les grandes équipes.

Les outputs de cette veille concurrentielle simplifiée, notamment les faiblesses du concurrent direct, peuvent servir de base pour les campagnes marketing et de communication de l’entreprise.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.