Visibilité : trois experts SEO partagent leurs conseils pour 2024

par | Jan 10, 2024

Avec l’essor de l’IA générative, l’arrivée imminente de la Search Generative Experience de Google, la disparition imminente des cookies tiers et la mise à jour Helpful Content qui continue de faire des vagues dans les SERPs, l’année 2024 sera charnière pour les professionnels du SEO et de la visibilité en ligne.

Dans cet article de synthèse, BtoB Leaders vous propose les conseils de trois grands experts du référencement naturel pour vous aider à peaufiner votre stratégie de visibilité en 2024.

#1 Eli Schwartz, auteur de « Product Led SEO » et Growth Hacker

Avec le lancement de la Search Generative Experience (SGE), Google va désormais s’approprier le haut de l’entonnoir. Notre rôle, en tant que consultants SEO et marketeurs, sera donc de travailler sur le milieu et le bas de l’entonnoir. Pour être plus précis, Google ne « prend » pas vraiment le top of the funnel. Il ne fait qu’épargner à l’internaute des clics pour obtenir une réponse générique et générale.

Jusqu’à présent, Google ne s’est intéressé aux réponses courtes que lorsqu’il pouvait s’appuyer sur des données structurées raisonnablement fiables. Il s’agissait le plus souvent d’informations comme le nombre d’habitants, le PIB ou la capitale d’un pays, des résultats sportifs, les chefs d’Etat en fonction, etc.

Le fait que Google génère cette fois-ci des résultats par l’IA signifie que le SEO descend d’un cran dans l’entonnoir. Au lieu de cibler les mots-clés ayant le plus grand volume de recherche pour espérer obtenir un maximum de clics, les efforts de référencement devront désormais cibler les bons utilisateurs avec des mots-clés plus pointus (mais moins recherchés) :

  • Veillez à ce que votre contenu corresponde à un véritable buyer persona ;
  • Complétez vos mots-clés par les termes « prix », « avis »… des mots qui démontrent l’aspect utile et pratique de votre contenu ;
  • Enfin, comme on descend dans l’entonnoir, n’hésitez pas à rédiger des contenus qui vous comparent frontalement à vos concurrents pour aider les internautes à faire leur choix.

#2 Suganthan Mohanadasan, cofondateur de Snippet Digital

Les experts en référencement devraient prêter attention aux changements qui affectent la manière dont les internautes effectuent leurs recherches en ligne. Les milléniaux et la génération Z réalisent beaucoup plus de recherches que les réseaux sociaux qu’on ne veut bien l’admettre, y compris sur LinkedIn et Reddit… surtout lorsque la recherche porte sur un retour d’expérience ou des conseils.

En revanche, les sujets liés aux finances, à la médecine ou encore aux questions légales continueront d’être recherchés sur Google. Il est donc important de déterminer où votre public cible effectue ses recherches et d’adapter votre stratégie de contenu en conséquence. Il peut s’agir de créer du contenu spécifiquement pour certaines plateformes ou d’adapter et de partager du contenu existant sur les bons canaux afin d’établir un lien pertinent avec votre public.

#3 Jono Alderson, consultant SEO indépendant multi-primé

Comme toujours, le référencement semble traverser une crise existentielle et identitaire. Il est clair que Google (et d’autres) continue de réinventer ce qu’est une « recherche sur le web ». À mesure qu’internet se gorge de quantités quasi-infinies de contenus dérivés et générés par l’IA, Google devient naturellement plus pointilleux sur ce qu’il ingère et sur ce qu’il renvoie aux utilisateurs.

Il ne suffit donc plus de produire du contenu, d’obtenir des liens entrants et d’avoir une base technique solide. Cela ne vous permettra même pas d’être indexé dans de nombreux secteurs compétitifs. Et si vous êtes indexé, il n’y a aucune garantie que votre contenu apparaisse en bonne position sur Google ou que vous recevez du trafic.

Alors, que faire, en tant que discipline fondamentalement axée sur la production de contenu (dont Google ne veut plus ou n’a plus besoin), sur la visibilité et sur l’amélioration des sites web (qui jouent un rôle de plus en plus passif dans la visibilité) ?

Je pense qu’il y a quelques mesures pratiques que nous pouvons prendre.

Nous pouvons évaluer nos process de Content Marketing avec un œil plus critique pour voir s’ils sont réellement conçus pour aider nos audiences, et pas seulement pour essayer de vendre à des acheteurs avertis.

Nous pouvons investir nos budgets de netlinking dans l’expérience utilisateur, l’amélioration de nos campagnes de communication et la formation.

Nous pouvons nous assurer que nos cadres supérieurs sont formés aux médias, qu’ils sont prêts à donner des interviews de qualité et qu’ils produisent des vidéos de courte durée qui partagent et mettent en valeur leur expertise. C’est aussi un moteur de visibilité.

Nous pouvons offrir gratuitement nos meilleures ressources à notre audience pour gagner les cœurs et les esprits en amont de l’entonnoir (et générer des leads).

Enfin, nous pouvons choisir de ne plus être une discipline dont le travail consiste à produire du contenu, à obtenir des liens et à améliorer techniquement les sites web. Nous pouvons devenir une industrie qui améliore la façon dont les entreprises aident leur audience en mobilisant notre expertise, qui reste unique et inédite dans le scope marketing.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.