Vous avez du mal à faire votre autopromotion ? Voici 4 méthodes pour briller !

par | Mai 19, 2023

Les professionnels du marketing B2B sont chargés de promouvoir la proposition de valeur de leur entreprise… mais ils ont souvent du mal à se promouvoir, et je m’inclus dans le lot. Pourtant, faire son auto-promotion dans les règles de l’art reste une façon cruciale de démontrer sa valeur et de mettre sa carrière sur les bons rails.

Lorsque le marché est en déclin et que la menace d’une récession plane, il est essentiel de se rendre (ou de se montrer) indispensable sur le lieu de travail. Pourquoi sommes-nous si nombreux à fuir l’autopromotion alors qu’elle fait clairement partie des règles du jeu ? Tout simplement à cause de l’embarras que nous ressentons à l’idée de faire « le marketing de notre personne », par pudeur, timidité et/ou modestie. Je pense aussi que beaucoup d’entre nous ne savent tout simplement pas comment bien se mettre en avant. Explorons vos options dans cet article !

Pourquoi l’autopromotion est-elle si importante, et pourquoi est-elle si difficile ?

Pendant longtemps, je n’étais pas très douée pour me mettre en avant. Je croyais fermement que mon travail devait parler de lui-même. Je continue à le croire, mais à une nuance près : votre travail, aussi qualitatif soit-il, n’est pas suffisant pour vous démarquer.

Il faut savoir se promouvoir parce que de nombreux projets se déroulent simultanément au sein d’une entreprise, et il se peut que vous ne soyez pas affecté aux projets qui sont constamment sur le radar de la direction. En somme, la qualité de votre travail est une condition nécessaire mais pas suffisante pour évoluer.

Vous devez prendre la parole pour communiquer sur vos réussites, quelle que soit leur ampleur, si vous voulez nourrir votre développement professionnel. Aussi, si vous visez une promotion ou une augmentation, vous devez rester au premier plan des préoccupations de votre manager et de ses pairs. Faites-leur savoir que vous voulez une promotion et que vous êtes prêt à travailler dur pour l’obtenir.

Votre objectif est le suivant : au prochain bilan de performance, vos supérieurs ne doivent pas simplement se souvenir de vous. Ils doivent se souvenir que vous avez des ambitions, et que vous avez travaillez dur pour les réaliser. Ils doivent savoir que la balle est dans leur camp et qu’ils sont censés faire quelque chose pour entretenir votre motivation et, surtout, mettre vos compétences et votre état d’esprit au service de la performance de l’entreprise… et cela peut passer par une augmentation ou une promotion.

La marque personnelle, dans ce contexte, ne concerne pas votre site web, votre logo ou vos articles de blog. Elle concerne vos accomplissements, votre expertise et la façon avec laquelle vous les mettez en valeur. Personne ne le fera à votre place. Voici donc 4 tactiques pour relever ce défi !

#1 Dirigez une équipe de facto pour accomplir des initiatives clés

Vous n’avez pas besoin d’être un manager pour diriger un compte, une initiative à l’échelle de l’entreprise, une campagne, un projet, etc. L’idée ici est de prendre les devants pour montrer votre capacité à diriger.

Portez-vous volontaire pour piloter un projet auprès de votre supérieur. Pour cela, restez attentif aux besoins de l’équipe à laquelle vous appartenez (ou à un autre département avec lequel vous travaillez en synergie), ou sollicitez votre supérieur pour vous enquérir des projets à venir. C’est une excellente façon de vous démarquer et de montrer ce que vous savez faire, tout en travaillant votre personal branding de manière transversale.

#2 Faites des présentations devant le top management de votre entreprise

Rendez-vous visible, mais assurez-vous de préparer vos présentations aux petits oignons. Les premières fois que j’ai fait des présentations à des VPs, j’ai échoué… j’étais nerveuse, au point que je bloquais totalement chaque fois que l’on me posait des questions. En gros, j’étais nulle ! Mais avec le temps, j’ai de mieux en mieux réussi, et mes interlocuteurs ont remarqué combien j’avais progressé.

Nous ne sommes pas tous des orateurs nés. Si vous êtes timide, sachez que la répétition et la pratique sont les seules solutions à votre disposition. Le point essentiel est que vous devez vous mettre en avant, et plus vous persistez, plus cela deviendra naturel.

Ouvrons une petite parenthèse. Je suis partisane de l’approche qui consiste à prendre son courage à deux mains et de plonger tête baissée. Mais je suis également consciente que les premières impressions sont importantes.

Peut-être que vous devriez commencer progressivement en faisant des présentations à des équipes plus réduites de personnes que vous connaissez et en qui vous avez confiance, en travaillant progressivement pour atteindre des publics plus larges et/ou à plus forte responsabilité. In fine, vous aurez suffisamment confiance en vous pour présenter devant le top management.

Acceptez le fait que tout ne se passe pas toujours comme prévu et, surtout, dédramatisez. Si quelque chose se passe mal, ce n’est pas la fin du monde. Même si vous échouez (j’échoue encore parfois aujourd’hui), vous apprendrez quelque chose de nouveau et vous serez meilleur la prochaine fois. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, nos interlocuteurs sont (le plus souvent) indulgents et bienveillants. Ils sont aussi passés par là… mieux : ça leur arrive encore aujourd’hui. Persévérez, car le jeu en vaut la chandelle : la capacité à réaliser des présentations à sa direction est en effet une compétence décisive pour un professionnel de la vente ou du marketing B2B.

#3 Soyez reconnaissant envers ceux qui vous aident

N’oubliez pas d’exprimer votre gratitude pour les contributions des autres si vous travaillez en équipe. Il est toujours élégant de dire « je n’aurais pas pu faire ça sans… », « ce projet ne serait pas arrivé à son terme sans… », « je tiens à remercier… pour sa contribution décisive… », etc. Ce petit geste a beaucoup d’impact pour gagner le respect et la confiance de vos collègues, pour montrer que vous valorisez le travail des autres et, surtout, que vous feriez un bon manager et/ou leader !

#4 Publiez votre travail

Les experts les plus pointus publient leurs travaux dans des revues académiques ou des magazines spécialisés. Si vous n’en avez pas la possibilité, vous pouvez utiliser plusieurs canaux et formats pour mettre en valeur votre travail : blog personnel ou d’entreprise, chaîne YouTube, LinkedIn, etc. Bien entendu, vous aurez besoin de la permission de votre direction pour publier. Le fait de la solliciter montre encore une fois votre motivation et votre ambition.

Pour conclure…

Ne soyez pas nombriliste. Il y a un juste milieu à trouver entre savoir se vendre et basculer dans une vantardise excessive. Ne soyez pas « ce collègue » qui exagère constamment ses réalisations et/ou qui cherche à avancer au détriment des autres. Soyez simplement honnête et transparent, et communiquez sur vos réalisations avec tact et modération.

Trouvez des façons de mettre en avant vos compétences, talents et atouts pour montrer à l’équipe que vous êtes un pilier et un contributeur solide. N’ayez pas peur de vous démarquer, tout en reconnaissant la contribution des autres.

Click here for the original post in English.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Banière site partenaire BtoB Leaders