Le webinaire, un format puissant à condition d’éviter ces 3 erreurs techniques

par | Mai 10, 2024

Lorsqu’il est organisé dans les règles de l’art, le webinaire affiche un ROI record de 430 %. Il rapporte donc plus de quatre fois ce qu’il a coûté.

Si le webinaire, c’est d’abord du fond, le fait de négliger les petits détails techniques risque de vous jouer de mauvais tours. Voici les 3 erreurs techniques les plus courantes qui risquent de tuer votre web conférence dans l’œuf.

#1 Négliger la technique, c’est se tirer une balle dans le pied

C’est l’erreur fatale qui peut transformer un webinaire de qualité en un fiasco. Imaginez, vous avez tout préparé, le contenu est solide, vos punchlines sont en place, vous avez des chiffres percutants, mais voilà que la connexion fait des siennes.

L’audio grésille, la vidéo saccade, et les participants commencent à quitter la session. C’est frustrant pour l’audience, c’est frustrant pour le présentateur, et l’image de marque prend un coup.

Il faut comprendre que la qualité technique est le socle d’un webinaire réussi. Sans cela, même les meilleures idées se perdent dans les méandres d’une transmission médiocre. Alors, on investit dans un bon micro, on teste sa connexion, on prévoit une connexion de secours (même le partage de la 4G depuis son smartphone), on s’assure que la plateforme de webinaire est fiable.

On fait des essais, encore et encore, jusqu’à ce que tout soit fluide. Parce qu’au final, si le message ne passe pas clairement, tout le reste ne compte pas.

#2 Ne pas verrouiller l’environnement de présentation

Il faut désactiver toutes les notifications potentielles et s’assurer que l’ordinateur utilisé pour la présentation ne génère aucun pop-up ou alerte sonore qui pourrait interrompre le flux ou distraire l’audience : notifications de réception d’emails, mises à jour de logiciel, et même les rappels de calendrier qui peuvent apparaître au beau milieu de la session. WhatsApp Web est un énorme point de vigilance !

L’erreur ici est souvent une sous-estimation de l’impact que ces interruptions peuvent avoir sur la concentration des participants et sur la perception de votre image de marque. Une notification inattendue peut non seulement détourner l’attention de l’audience mais également perturber le rythme du présentateur, ce qui risque de nuire à la fluidité et à l’efficacité de la présentation.

Pour éviter cet écueil, fermez tous les programmes non essentiels et désactivez les notifications. Utilisez le mode « Ne pas déranger » ou une configuration similaire pendant toute la durée du webinaire pour verrouiller l’environnement de présentation.

#3 Penser que le webinaire est un cours magistral où l’on déroule un monologue

C’est là où le bât blesse souvent. Un webinaire n’est pas un monologue, c’est un échange. L’expert aura beau détenir un savoir technique immense, mais s’il ne parvient pas à le transmettre de manière interactive, l’audience se sentira exclue.

Il faut travailler ses techniques d’interaction, poser des questions, lancer des sondages (ce qui exige un minimum de maîtrise technique de la plateforme de diffusion) et répondre en direct aux interrogations.

On cherche à créer une dynamique, une connexion réelle entre l’orateur et son public. Et c’est cette interaction qui rend le contenu vivant, qui marque les esprits. Sans elle, même les informations les plus pertinentes risquent de tomber dans l’oubli dès que l’écran se noircit.

Donc, pour éviter cet écueil, on prévoit des moments d’échange, on encourage la participation, on crée un dialogue. Parce qu’au fond, un webinaire réussi, c’est avant tout une conversation réussie. Trois astuces :

  • Investiguez sur le background des participants, et n’hésitez pas à vous adresser directement à un participant si vous percevez dans son poste ou son expérience un lien avec vos propos ;
  • Racontez une ou deux histoires personnelles en rapport avec le sujet. L’anecdote a toute sa place dans un webinaire ;
  • Un peu d’humour bien senti rendra votre présentation plus mémorable.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Banière site partenaire BtoB Leaders