Visibilité : voici vos 3 principaux challenges SEO pour 2023

par | Déc 7, 2022

Dans l’édition 2022 de son « State of SEO », le Search Engine Journal (SEJ) a interrogé les consultants SEO et autres professionnels de la visibilité en ligne sur les principaux défis qu’ils devront relever en 2023. Fiche de lecture…

#1 Le manque de ressources… un défi de taille face aux turbulences de Google

Il ne fait aucun doute que le secteur ressent les effets des coupes budgétaires effectuées en 2021, d’autant plus que Google a apporté des changements majeurs sur son algorithme en 2022. Ces modifications parfois importantes nécessitent des ressources pour réaliser des tests, auditer les positions et challenger les process SEO, surtout pour les agences qui gèrent la visibilité de centaines de sites web d’annonceurs. Plus de 40 % des répondants déclarent travailler avec une équipe de 10 membres ou moins, tandis qu’environ 5 % disent travailler seuls.

 

 

#2 Gagner en agilité dans un environnement volatile

L’environnement SEO n’a jamais été aussi volatile. Les professionnels sondés évoquent les nombreux changements dans l’algorithme de Google, mais aussi et surtout la disparition imminente des cookies tiers. « Ils devront fournir des résultats identiques ou meilleurs avec moins de données », explique le SEJ.

Ces changements réguliers impactent également le niveau de compétences exigé chez les nouvelles recrues, compliquant davantage le recrutement dans un secteur déjà en difficulté.

#3 La difficulté à prouver le ROI des efforts SEO

Les professionnels du SEO évoquent des difficultés majeures à prouver l’impact de leurs efforts sur le revenu généré par l’entreprise. Alors que plus de la moitié des professionnels du référencement (58 %) rapportent une augmentation du retour sur investissement des actions SEO, beaucoup d’entre eux ont du mal étayer cette affirmation avec des KPIs. Aussi, 29 % des professionnels du référencement ont déclaré avoir « un sentiment ambivalent » quant à leur retour sur investissement.

Pour le SEJ, ces difficultés découlent souvent d’une « déconnexion entre les objectifs cibles d’une marque et les données suivies par les professionnels du SEO ».