Gartner : le volume des requêtes sur Google devrait chuter de 25 % en 2026

par | Fév 22, 2024

Alors qu’un déluge de contenus générés par l’IA s’abat sur les moteurs de recherche, les algorithmes seront progressivement affinés pour mieux identifier les contenus utiles et à forte valeur ajoutée pour les récompenser.

Certains pays ont déjà commencé à imposer une mention « créé par l’IA » sur les contenus en question… ce qui devrait faciliter la tâche à Google dans un avenir proche. Décryptage…

D’un moteur de recherche à un moteur de réponses

D’ici 2026, le volume des requêtes saisies sur les moteurs de recherche chutera de 25 %… une baisse inédite dans l’histoire du web ! En cause : les chatbots et les autres outils conversationnels alimentés par l’Intelligence Artificielle générative (genAI).

Forcément, le marché du SEO et du Search Marketing y laissera quelques plumes et devra probablement compléter son expertise des moteurs de recherche par de nouvelles solutions de visibilité.

« La visibilité organique et payante sur les moteurs de recherche est un canal essentiel pour les marketeurs qui ont des objectifs de notoriété et de génération de leads », explique Alan Antin, vice-président analyste chez Gartner.

Et de poursuivre : « Les solutions d’IA générative deviennent des moteurs de réponse de substitution, remplaçant les requêtes des utilisateurs qui auraient pu être exécutées auparavant dans les moteurs de recherche traditionnels. Cela obligera les entreprises à repenser leur stratégie en matière à mesure que la genAI s’intègre dans tous les aspects de l’entreprise ».

Rappelons que Google travaille à une nouvelle mouture de son moteur de recherche, intitulée Generative Search Experience (SGE), qui intégrera désormais une partie « moteur de réponses » pour générer des contenus à la volée pour des requêtes informatives. Le parcours de l’internaute ne sera plus exclusivement orienté vers le clic sur un site web dans la page des résultats.

Une mention « créé par l’IA » bientôt obligatoire ?

La genAI devrait largement baisser le coût de production de certains types de contenu. Il y aura forcément un impact sur les stratégies de mots-clés, l’évaluation de l’autorité du domaine du site web et d’autres critères qui pesaient dans la visibilité des entreprises.

Les dérives sont inévitables, et les moteurs de recherche sont déjà submergés de contenus de mauvaise qualité, générés automatiquement par l’IA sans réelle valeur ajoutée. Gartner estime que les algorithmes des moteurs de recherche seront affinés au fur et à mesure pour être en mesure de mieux identifier les contenus authentiques et qui apportent de la valeur. Il en va d’ailleurs de la viabilité de leur business model.

Aussi, les réglementations vont probablement évoluer partout dans le monde. Certains pays exigent déjà des entreprises à mentionner explicitement si le contenu lu par l’internaute a été généré par l’IA. Cette mention va sans doute faciliter la tâche aux moteurs de recherche.

« Les entreprises devront se concentrer sur la production d’un contenu unique qui soit utile aux clients et aux prospects, avec des signaux clairs sur l’expertise, l’expérience, l’autorité et la crédibilité », conclut le rapport de Gartner.

Recevez chaque semaine toute
l’actualité marketing et vente BtoB

Insight, études, actualité, levée de fonds, Interviews…


Les informations à caractère personnel recueillies font l’objet d’un traitement par le site BtoB Leaders de la société Companeo, (RCS Nanterre B 432 247 898). Elles sont nécessaires entre autres, à la réception de nos newsletters. Companeo ou toutes sociétés du groupe Infopro Digital pourront l’utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles, ou vous intégrer dans des annuaires professionnels. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.